FAIT NO 1 – Que la Bible DOIT être divisée à juste titre pour qu’elle ait un sens. Remarquez ce qu’il dit: « Étudiez pour vous montrer approuvé à Dieu, un ouvrier qui n’a pas besoin d’avoir honte, DIVISANT À JUSTE TITRE la Parole de vérité  » (II Tim. 2:15). C’est l’une des règles cardinales pour interpréter toute la Bible. La négligence de cette règle ou une mauvaise utilisation de celle-ci ne conduira qu’à un seul résultat, la CONFUSION, puisque notre Dieu n’est pas l’auteur de la confusion.

La raison d’une juste division de la Bible est due aux deux buts distincts de Dieu : (1) Son dessein concernant Israël et le monde selon la PROPHÉTIE, et (2) Son dessein concernant les Gentils en ce présent âge selon le MYSTÈRE révélé à Paul. Dieu ne veut pas que nous confondions l’enseignement de ces deux buts. Il nous a très gracieusement donné la clé pour une bonne compréhension de cela.

FAIT n° 2 – Que le CARACTÈRE DISTINCTIF de la vérité paulinienne est une doctrine très importante de la Bible. Le Seigneur ressuscité Jésus-Christ a révélé Son cœur et Son esprit à l’apôtre Paul : « Mais je vous certifie, frères, que l’évangile qui a été prêché par moi n’est pas après l’homme. Car je ne l’ai pas reçue de l’homme, je ne l’ai pas non plus enseignée, mais par LA RÉVÉLATION DE JÉSUS-CHRIST  » (Gal. 1:11,12). « Si vous avez entendu parler de la dispensation de la grâce de Dieu qui vous est donnée, comment, PAR RÉVÉLATION, Il m’a fait connaître le MYSTÈRE… » (Éph. 3:2,3).

Cela prouve de manière concluante que Paul n’a pas prêché ce que les 12 apôtres ont prêché. Au contraire, il monta à Jérusalem pour LEUR PARLER de l’évangile spécial de grâce que le Christ lui a donné (Gal. 2:2). Il prêcha Jésus-Christ selon la RÉVÉLATION DU MYSTÈRE qui était gardé secret, caché en Dieu (Rom. 16:25; Éph. 3:9). Il était l’apôtre des Gentils et magnifiait sa fonction (Rom. 11:13).

FAIT n ° 3 – Que l’évangile que nous devons prêcher s’appelle l’Évangile de la grâce de Dieu.  » Mais aucune de ces choses ne m’émeut, et je ne compte pas ma vie chère pour moi-même, afin que je puisse terminer ma course avec joie et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus, pour témoigner DE L’ÉVANGILE DE LA GRÂCE DE DIEU  » (Actes 20:24). C’est le seul message de Dieu pour les perdus en ce présent âge. Nous devons suivre Paul comme il a suivi le Christ (I Cor. 11:1). Dans ses SEULS écrits, nous trouvons la doctrine, la position, la marche et le destin du chrétien.

D’autres aspects importants de la grâce sont :

1. Nous sommes sauvés par la GRÂCE – Eph. 2:8,9.

2. Nous sommes justifiés librement par Sa GRÂCE—Rom. 3:24; Tite 3:7.

3. Sa GRÂCE nous suffit – II Cor. 12:9.

4. Nous ne sommes pas sous la Loi, mais sous la GRÂCE—Rom. 6:14,15.

5. Cet âge est l’âge de la GRÂCE – Eph. 3:2.

6. Nous devons nous approcher du trône de la GRÂCE dans la prière — Héb. 4:16.

FAIT n° 4 – Que la Bible enseigne définitivement que le baptême d’eau faisait et fait partie de la religion d’Israël (Héb. 6:1,2; 9:10). C’était pour la rémission des péchés et c’était par aspersion (Marc 1:4; Actes 2:38; Ézéch. 36:25).

À cette époque, il n’y a qu’UN SEUL baptême, pas deux : « Un seul Seigneur, une seule foi, UN SEUL BAPTÊME » (Éph. 4:5). Ce baptême est le placement du Chrétien dans l’Église, le Corps du Christ, par l’Esprit Saint : « Car par un seul ESPRIT nous sommes tous BAPTISÉS EN UN SEUL CORPS, que nous soyons Juifs ou Gentils, que nous soyons liés ou libres; et nous avons tous été faits pour boire en un seul Esprit  » (I Cor. 12:13). Ce baptême a lieu une fois pour toutes au moment du salut.

L’apôtre Paul n’a pas été envoyé pour baptiser avec de l’eau : « Car le Christ m’a envoyé NON PAS POUR BAPTISER mais pour prêcher l’évangile… » (I Cor. 1:17). Seul un changement dans le dessein de Dieu nécessiterait une déclaration comme celle-ci. Il n’y a aucune importance attachée au baptême d’eau, aujourd’hui. Cela ne fait pas partie du christianisme et ne fait que semer la confusion.

FAIT n ° 5 – Que nous devons comprendre le double ministère de notre Seigneur Jésus-Christ. Pendant son ministère terrestre, Il a servi exclusivement Israël: « Mais Il a répondu et a dit: Je ne suis pas envoyé, mais aux brebis perdues de la MAISON D’ISRAËL » (Mat. 15:24). Tout son ministère auprès de la Nation était sous la Loi de Moïse (Mat. 5:17; Gal. 4:4,5). Les chrétiens ne sont pas soumis à la Loi, nous ne devons donc pas vivre selon les enseignements d’Israël.

Au cours de Son ministère actuel au Ciel, Il exerce son ministère selon ce qu’Il a révélé à l’apôtre Paul. Il sauve les hommes selon Son évangile de Grâce. Il est sur le trône de la grâce en intercédant pour nous (Rom. 8:34). Nous devons vivre dans les épîtres de Paul où se trouve le christianisme pur. Cela ne veut pas dire que nous devrions négliger le reste de la Bible. C’est TOUT pour nous mais pas tout POUR nous (I Cor. 10:6,11).

FAIT n° 6 – Que les SIGNES appartiennent à la nation d’Israël et à sa religion: « Car les JUIFS EXIGENT UN SIGNE, et les Gentils recherchent la sagesse » (I Cor. 1:22). Parler en langues est un SIGNE: « C’est pourquoi les LANGUES sont pour un SIGNE, non pour ceux qui croient, mais pour ceux qui ne croient pas… » (I Cor. 14:22).

Au temps de Jésus, ceux qui recherchaient des signes étaient appelés une génération maléfique et adultère (Mat. 12:39). Les huit miracles de l’Évangile de Jean sont correctement appelés SIGNES, qui comprenaient la résurrection de Lazare d’entre les morts; et dans la commission de Marc 16:15-18, le baptême d’eau est associé à des SIGNES. Ceci est prouvé dans le livre des Actes car partout où le baptême d’eau est mentionné, un SIGNE est mentionné dans le contexte immédiat.

Cet âge actuel est un âge sans signe. Nous avons été bénis de toutes les bénédictions SPIRITUELLES dans les lieux célestes en Christ (Éph. 1:3). C’est là que l’accent est mis sur le chrétien.

FAIT NO 7 – Selon lequel la COMMISSION sous laquelle l’Église, le Corps du Christ, doit travailler, se trouve dans II Corinthiens 5:14-21 et Éphésiens 3:9. La commission du Royaume de Matthieu 28:19-20 et Marc 16:15-18 n’appartient pas au dessein de grâce actuel de Dieu. Le message de réconciliation a été confié à NOUS, le Corps du Christ.

RÉSULTATS :

1. Le chrétien commencerait à percevoir et à saisir les choses profondes de Dieu (I Cor. 2:10-12).

2. Il y aurait une croissance merveilleuse vers la maturité spirituelle et l’âge adulte (Éph. 4:12-15).

3. Il deviendrait un intendant fidèle des mystères de Dieu (I Cor. 2:7; 4:1,2).

4. Il posséderait la réponse biblique aux faux cultes de Satan comme les Témoins de Jéhovah, les Mormons, les Scientifiques chrétiens, les Unitaires, les Modernistes, etc. Ils empruntent tous certains aspects de la religion d’Israël.

5. Un puissant réveil aurait lieu si les chrétiens revenaient à la vérité paulinienne.

Mon ami, si tu n’es pas sauvé, la grâce de Dieu t’invite à recevoir le Seigneur Jésus-Christ comme ton Sauveur personnel. Vous êtes un pécheur et avez besoin d’être sauvé (Rom. 3:23).  » Crois au Seigneur Jésus-Christ et tu seras sauvé… » (Actes 16:31). « nowmaintenant est le temps accepté; voici, maintenant est le jour du salut » (II Cor. 6:2). Il vaut infiniment mieux Le recevoir et passer l’éternité au Ciel que de Le rejeter et passer l’éternité dans l’Étang de Feu!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.